Les apports de la Théorie Organisationnelle de Berne pour les groupes et organisations


Apport de la Théorie Organisationnelle de berne

Dans le précédent article, j’ai introduit la théorie des groupes et des organisations de Berne : définition, origine, applications.

Je vais ici aller plus loin dans le but de vous donner une représentation de cette approche.

Quel est le contenu de la TOB (Théorie organisationnelle de Berne) ?


Il y a deux façons de regarder le contenu :

  • à partir de l’ouvrage fondateur de Berne “structure et dynamique des groupes et des organisations" (Cf. art 1)

  • à partir de la synthèse d’Eliot Fox dans son article “La théorie organisationnelle de Berne” (voir bibliographie)


Eric Berne nous permet de regarder un groupe ou une organisation à 360°


Tout d’abord, au fil de son ouvrage, il nous fournit 6 représentations graphiques pour visualiser l’organisation, représentations qui s’ajoutent aux représentations existantes (organigramme par ex) :

  • le diagramme de structure, qui permet de visualiser la structure d’une organisation de plusieurs points de vue, ainsi que son environnement ;

  • le diagramme spatial représente les aspects géographiques de la structure ;

  • le diagramme dynamique, qui permet de positionner puis analyser l’ensemble des tensions qui existent pour l’organisation ;

  • le diagramme d’autorité formalise les influences pesant sur le leader du groupe ;

  • le diagramme des Imago pour imager la représentation mentale que chacun a du groupe ;

  • le diagramme des transactions afin de visualiser les types d’échanges entre les personnes.

Le livre nous permet également, au fil des chapitres, d’étudier quatre grands aspects d’un groupe ou d’une organisation :


  • la structure : c’est l’ensemble des éléments qui structurent un groupe ou une organisation, qui sont sa colonne vertébrale, qui lui donnent une forme reconnaissable.

  • la dynamique : il s’agit de toutes les tensions internes ou externes, ainsi que de l’énergie déployée par le groupe. A quoi le groupe est-il occupé ?

  • l’autorité du groupe : cet aspect regroupe tout ce qui fait autorité, au sens où cela influence nos actions dans une organisation. Nous trouverons ici bien sûr les questions de leadership, mais aussi d’appareil, de culture et d’histoire du groupe, de lois, règles, etc.

  • et enfin, les individus dans le groupe. Regarder comment les personnes échangent entre elles donne des informations essentielles sur l’état d'un groupe.

Eliot Fox nous fournit une synthèse par un tableau.

Ce tableau synthétise les thématiques traitées et met en évidence les liens entre les différents concepts de la T.O.B. pour en apporter une vision synthétique. Nous parlons du Schéma de Fox :


TOB - Théorie organisationnelle de Berne - Schema de FOX


Ce schéma liste 5 éléments constitutifs d’une organisation, nécessaires à sa pérennité : l’environnement du groupe ou de l’organisation, l’autorité séparée en leadership et canon, les membres du groupe, l’activité du groupe. Et il les met en lien, en dynamique.



La TOB pour quoi faire ?


Nous l’avons abordé dans le premier article : cerner les enjeux de l’organisation ; réaliser un diagnostic, cartographier les relations, faire face aux besoins de l'environnement, etc.


Ce que je souhaite relever ici, c’est que la théorie organisationnelle de Berne ne dit pas comment faire. Elle permet de structurer les observations, de nous amener à regarder à 360°, et d’analyser… pour savoir où donner le coup de marteau !


Cela permet donc de tenir compte des spécificités de l’organisation en question : sa culture, son histoire, ses enjeux, son environnement, etc.


Surtout, cela permet de ne pas se précipiter dans une action inefficace voire parfois contre-productive. Par exemple, le manager constate des tensions dans l’équipe. Il peut demander une action de cohésion d’équipe. Et, parfois cela fonctionne, un temps… ou pas !


Les tensions dans l’équipe sont un symptôme, pas nécessairement une cause. Le professionnel qui maîtrise la théorie des organisations (TOB) aura la compétence à analyser finement le système complexe représenté par l’organisation, afin d’identifier la cause réelle. Et cela permettra d’agir durablement.



Bibliographie :


  • Eric BERNE - “Structure et dynamique des organisations et des groupes” 2nd traduction “l’analyse transactionnelle pour les groupes et les organisations” NORPPA/IFAT

  • Elliot M. FOX - “La théorie organisationnelle de Berne”, AAT N°8 ou Les classiques de l’Analyse Transactionnelle Volume 1

  • Profils d’équipe et culture d’entreprise - Alain Cardon

  • Le documentaliste manager de son équipe - Bernard Chevalier

  • Coacher Groupes et Organisations - La Théorie organisationnelle d'Eric Berne (T.O.B.) - François Vergonjeanne

  • Intervenir dans les organisations avec l’AT : la théorie organisationnelle de Berne à l’ère du digital - Stan Madoré

  • New Theory and practice of transactional analysis in organizations - Collectif / Sari van Poelje and Anne de Graaf. Sera prochainement édité en français par NORPPA/IFAT.

59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout